Generation Plastics

Sustainable Development Goal(s): Responsible Consumption

Alors que la Chine interdit l'importation de déchets plastiques depuis plusieurs mois, la Commission européenne a adopté sa première stratégie plastique en janvier 2018 : ‘A European Strategy for Plastics in a Circular Economy’. Celle-ci a été suivie par la publication de la nouvelle directive européenne, en mai 2018, dans laquelle de nouvelles règlementations sont proposées pour s'attaquer aux 10 déchets plastiques les plus fréquemment rencontrés. En Belgique, le sujet a fait la Une des médias tant au nord qu’au sud du pays.

Rien qu’en Europe, nous produisons plus de 25 millions de tonnes de déchets plastiques par an. Les matières plastiques représentent 85% des déchets retrouvés sur les plages. Mais les micro-plastiques sont aussi présents dans notre alimentation, l’air que nous respirons et l’eau que nous buvons. Du citoyen à l’entreprise multinationale, tout le monde est concerné. Car c’est aussi la santé de notre économie qui est en jeu. Selon les estimations de la Commission européenne, « 5 % seulement de la valeur des matériaux d’emballage en plastique restent dans l’économie, les 95 % restants étant perdus au terme d’une première utilisation très brève ».

Nous constatons cependant que le débat sociétal sur les plastiques est aujourd'hui trop étroit, principalement basé sur la définition du problème ; nous entendons trop peu de solutions innovantes. En outre, la discussion se concentre entièrement sur le thème du recyclage. Or nous pensons qu'il est possible d'entamer un dialogue avec les entreprises et les autres parties prenantes sur tous les échelons de l'échelle de Lansink : "reduce, reuse en redesign".

Bien sûr, nous ne pourrons pas résoudre le problème uniquement avec des solutions technologiques. Des changements comportementaux sont nécessaires. Les générations futures ont un rôle crucial à jouer dans ces changements de comportement.

Suite à un appel à candidatures, 8 jeunes aux profils très variés (âge, formation, expérience) ont été sélectionnés pour interpeller des entreprises du réseau de The Shift et les aider à développer des solutions alternatives. Lors d’une première rencontre, les membres de Generation T ont ainsi pu capter les défis auxquels font face les entreprises participantes. Les Generation T’ers rassemblent à présent leurs idées en vue de la prochaine rencontre.

Envie d’entendre ces jeunes et d’assister à un dialogue avec des entreprises ?

Dans le cadre du projet ‘Generation Plastics’, The Shift organise un workshop lors du World Resources Forum à Anvers le 26 février 2019. Les Generation T’ers seront également présents au Colloque « Which Sustainable Future for Plastics ? » à Mons le 21 mars 2019.