Charlotte Dewulf

Charlotte Dewulf

Sustainable Cities and CommunitiesResponsible ConsumptionClimate Action

Who are you and what do you do?

Ayant toujours été animée par l'impact positif que l'on peut -et que l'on doit- avoir sur la société, la plupart de mes projets (scolaires, universitaires et d’emploi) ont été dirigés dans ce sens.

Je suis actuellement Consultante et Sustainability Advisor chez ERM (Environmental Resources Management). Notre travail de consultant consiste principalement à évaluer les risques ESS (environnemental, de santé, de sécurité) des sociétés et y apporter des recommandations. Cela de manière technique ou stratégique.

Le rôle de Sustainability Advisor consiste à contribuer en interne à l’évaluation d’ERM au niveau de son impact écologique. Il s’agit donc de coordonner différents acteurs et d’élaborer les calculs de la consommation d’énergie, de papier, de CO2, etc. Je contribue également à l’attention que nous donnons au SDGs et à la manière dont nous pouvons les faire vivre dans notre cabinet.

Aujourd’hui, je me tiens au courant des différentes activités/conférences/formations qui ont lieu concernant les alternatives au modèle de société actuel qui à suffisamment montré ses failles.

L’intérêt que je porte à la transition de la société vers un modèle plus durable au niveau environnemental et humain ne fait qu’évoluer. C’est un sujet qui m’anime et qui me motive. Beaucoup de personnes m’inspirent et j’espère que mon intérêt en fait réfléchir certains, par de petites vagues de conscientisation dans lequel nous avons tous un rôle à jouer.

What competences would make you a good Generation T?

J’aimerais apporter ma contribution à cet  élan collectif d’activités et de développement de consciences allant dans le sens d’une transition et continuer à apprendre, rester sans cesse curieuse et ouverte à toute nouvelle opportunité nous permettant d’être un acteur du positif.

Give specific example(s) on how your projects or activities make a difference and initiate change.

Il y a quelques années j’ai eu la chance d’être soutenue et de participer à un business challenge (la Start Academy) pour un projet de redistribution de la nourriture que les supermarchés jettent à l’approche de la date de péremption. La finalité de ce projet devait avoir pour objectif une diminution de la faim et des déchets.

Dans le premier cabinet de consultance dans lequel j’ai travaillé, j’y ai créé un comité RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) dans lequel les consultants et Business Managers étaient répartis dans trois piliers : Happy Employee, Environnemental, Sociétal. Les objectifs étaient les suivants : identifier les projets éthiques dans lequel nous pouvions investir du temps et/ou de l’argent, diminuer l’empreinte écologique du bâtiment, faciliter le cadre de vie des employés par la transparence des règles, et l’organisation d’évènements éthiques.

Dernièrement j’ai participé à un cycle de formations de plusieurs mois sur les alternatives à la consommation, basé sur l’alimentation. Ces formations étaient organisés par l’association Quinoa et se soldaient par 9 jours de vie en autonomie dans une ferme.  Cela nous permettait de comprendre et de visualiser les cycles courts de production de produits alimentaires de base et de cerner les opportunités qui s’offrent à nous en terme de choix.