Elodie Francart

Elodie Francart

Reduced InequalitiesPeace and Justice

Rôle

Porte-parole de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés

Quote

"Il est essentiel de réfléchir à comment créer la rencontre entre notre société et ces nouvelles personnes qui viendront la constituer."

Qui es-tu ?

Je suis la porte-parole de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés. L'objectif de l'initiative était de rassembler un maximum de citoyens autour de la question des réfugiés en Belgique et de réfléchir à comment impliquer ces citoyens sur le long terme. L'objectif est de réfléchir sur les manières possibles d'intégrer les réfugiés au sein de notre société au travers de la rencontre avec les citoyens belges.  

Pourquoi fais-tu partie de Generation T ?

Mes motivations sont essentiellement humaines. Nous faisons face à une véritable crise migratoire qui ne cessera de s'aggraver dans les années à venir et il est essentiel de réfléchir à comment créer la rencontre entre notre société et ces nouvelles personnes qui viendront la constituer. Ma force est aujourd'hui d'avoir réussi à rassembler 27000 personnes autour d'une même cause et d'avoir pu constater qu'une action citoyenne était possible sur le long terme avec les réfugiés. L'idée est de sensibiliser l'opinion publique et de sortir de la stigmatisation des migrants autour de la rencontre et du partage de culture. 

Un exemple concret de la façon dont ton projet/activité apporte un changement :

Les familles belges ont pu héberger des réfugiés et ainsi créer un véritable lien avec eux. Pour y arriver, nous avons lancé un grand appel à la population belge pour leur proposer d'héberger chez eux pour une durée de 7 à 10 jours une ou plusieurs personnes qui dormaient dans la rue faute de prise en charge par le gouvernement. Nous avons créé des équipes qui se chargeaient du contact avec les différentes familles et un call center en cas de problème. Pour convaincre les familles, on est passé par un processus de déstigmatisation au travers de récits de ces réfugiés. Ceci a permis aux gens de prendre conscience des réalités de ces migrants et des besoins réels d'une solidarité citoyenne.