Olivia de Bie

Olivia de Bie

No HungerInnovation and InfrastructureReduced InequalitiesSustainable Cities and CommunitiesResponsible ConsumptionClimate ActionLife on landPartnerships for the goals

Who are you and what do you do?

Jeune dynamique, je suis toujours pleine d'idées et d'énergie pour mettre ces idées en action. Et ce qui me fait vibrer c’est le développement durable, ou plus communément appelé ‘Sustainability’ dans le sens large du terme : du management durable dans les entreprises à l’impact écologique, en passant par la diversité sociale. 

Convaincue que les entreprises ont leur part dans la responsabilité sociétale et que le moindre changement positif dans leur comportement peut avoir un effet papillon, et donc un grand impact sur l'écologie et la mentalité générale des entreprises, je suis rentrée chez Unilever dans l'idée devenir le porteur et créateur de projets en Belgique afin de faire grandir encore plus cet aspect dans l’entreprise. Ma fonction principale est en Supply Chain, qui me permet de comprendre les défis liés à la production. Par ailleurs, je consacre mon temps libre à imaginer et gérer des projets liés à la durabilité (=sustainability) dans l’entreprise (tel que le Unilever Sustainable Living Plan).

Mon objectif est double :

-              Le premier est d’avoir un point d’influence dans Unilever pour améliorer encore leur impact sociétal et influencer les employés de l’entreprise aux valeurs de la durabilité.

-              Le 2e est à plus grande échelle, de réussir à convaincre d’autres entreprises et mener sur la voie de la durabilité.

Pour ce faire, à plus court terme, je mets en action de plans pour conscientiser les employés d’Unilever Belgique au développement durable.

What competences would make you a good Generation T?

Mon but ultime est d’inspirer un maximum d’entreprises (de toutes tailles, petites et grandes) à intégrer la durabilité dans leur business model et d’y prêter une attention particulière dans chaque projet de l’entreprise. Par ailleurs, de nature optimiste, mon motto est que : s’il n’y a pas de solutions, il n’y a pas de problèmes.

Créative et pleine d’énergie, je suis toujours à la recherche de projets à mettre en place pour mener la collectivité vers un comportement durable. J’aime mettre en place des actions et stratégies qui conscientisent les gens et mènent les entreprises vers la voie du développement durable ; j’aime me creuser les méninges pour trouver changer le monde sur la bonne voie, trouver des manières pour que les gens changent leur manière de vivre quotidienne et que leurs comportements soient empreints de valeurs durables ; et enfin, j’aime utiliser mon énergie pour mobiliser les gens vers un bien collectif.

Mes connaissances personnelles et mon expérience professionnelle m’aident alimenter ma créativité concernant des possibles actions à mettre en place dans les entreprises ; cependant, je reste constamment à la recherche de nouvelles idées à implémenter chez Unilever afin que cela devienne une entreprise durable à 100%, et un exemple pour d’autres.

Give specific example(s) on how your projects or activities make a difference and initiate change.

Je me suis rendue compte qu’un employeur soucieux du développement durable n’implique pas automatiquement que les employés au sein de l’entreprise-même travaillent de manière durable/écologique.

Dès lors, j’ai commencé à challenger plusieurs aspects ‘non-écologiques’ de l’entreprise, tels que les gobelets en plastique à la cantine (qui depuis lors sont devenus des verres en verre) et certains comportements des employés (par exemple, sur le tri ‘approximatif’ des poubelles).

Depuis quelques mois, j’ai également voulu sensibiliser plus profondément les employés sur leurs habitudes quotidiennes en abordant un sujet par Townhall (réunion mensuelle qui réunit toute l’entreprise pour aborder les sujets importants) sous la forme de « Wist je dat je/Savez-vous que… ?». Les sujets sont variés et s’étendent parfois à la sphère privée : imprimer moins pour réduire l’impact écologique, supprimer ses mails inutiles et ainsi réduire l’impact des centres de datas, l’économie d’eau si chaque employé diminuait le temps de douche d’une minute, la quantité de nourriture jetée à la cantine, etc. 

Cette campagne de sensibilisation a plusieurs objectifs :

-              de mettre en avant un comportement non-écologique qui parfois peut être inconscient car totalement intégré,

-              d’informer les employés de comportements alternatifs possibles,

-              de mettre avant l’impact d’un tel changement de comportement.