Romain Weikmans

Romain Weikmans

http://igeat.ulb.ac.be/fr/equipe/details/person/romain-weikmans/

Reduced InequalitiesClimate ActionPartnerships for the goals

Rôle

Chargé de recherches au Centre d’Études du Développement Durable de l’Université Libre de Bruxelles

Qui es-tu et que fais-tu?

Je suis Chargé de recherches au Centre d’Études du Développement Durable de l’Université Libre de Bruxelles. Mes domaines d’expertise couvrent principalement les champs de l’adaptation au changement climatique, de l’aide publique au développement et de la gouvernance environnementale internationale, en particulier autour du changement climatique. Le projet sur lequel je travaille actuellement est financé par la coopération belge au développement et concerne l’appui à l’intégration de considérations environnementales dans la coopération belge. Le changement climatique pose des défis majeurs à l’efficacité des interventions de coopération au développement. Dans le même temps, les interventions qui sont financées dans les pays en développement agissent sur le changement climatique lorsqu’elles émettent des gaz à effet de serre et sur la vulnérabilité des sociétés lorsque les interventions ne sont pas résiliantes aux impacts climatiques. Les éléments à prendre en compte sont donc complexes mais extrêmement passionnants !

Pourquoi fais-tu partie de Generation T?

“Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble.” Ma motivation à rejoindre Generation T est bien illustrée par ce proverbe. Je souhaite en effet pouvoir rencontrer d’autres acteurs de la transition en Belgique, de façon à collaborer à l’édification d’un monde plus durable. J’apporte avec moi une expertise académique de premier plan puisque je suis titulaire d’un Doctorat en Sciences et Gestion de l’Environnement et que je suis l’auteur d’une trentaine de publications, dont plus de dix articles scientifiques, et de l’une des premières synthèses francophones consacrées à l’adaptation au changement climatique (van Gameren, V., Weikmans, R., & Zaccai, E. (2014), L’adaptation au changement climatique, Collection Repères, Éditions La Découverte, Paris). J’ai aussi une passion pour l’enseignement et ai donné cours à l’Université Libre de Bruxelles, à l’Université Catholique de Louvain, à l’Université de Mons, à l’Université d’Oxford et à l’Université de Brown à Providence, RI (Etats-Unis).

Un exemple concret de la façon dont ton projet/activité apporte un changement :

En plus de mon engagement académique, je suis l’un des membres de la première heure du mouvement citoyen « Bruxsel’AIR » (https://www.facebook.com/bruxselair/). Notre objectif est de sensibiliser le public, les médias et les politiques à l’épineuse question de la qualité de l’air en région bruxelloise. Nous avons déjà organisé deux actions d’envergure, qui ont rassemblé à chaque fois entre 200 et 400 personnes (une action « masques sur les statues » et une parade de poussettes). Nous avons pu bénéficier d’une excellente couverture médiatique, dans tous les grands médias belges francophones et même à l’étranger jusqu’en… Chine ! J’ai aussi un rôle de premier plan dans la rédaction de cartes blanches que nous publions dans la presse et dans l’organisation de conférences avec des spécialistes de la question de la pollution de l’air.